Book Tag : Questionnaire livresque de A à Z

alphabetVoici un tag que je rencontre sur pas mal de blogs ces derniers temps… et c’est compréhensible : les questions sont vraiment sympathiques ! J’avais donc envie de vous proposer ma version des évènements 🙂

#A pour Auteur – Auteur dont tu as lu le plus de livres

D’un côté on a un auteur de manga qui avec une seule série cumule 72 tomes… parus en France ! De l’autre, un auteur de polar super connu que je lis moins actuellement (quelques déceptions parmi mes dernières lectures, notamment Promets-moi…) mais dont j’ai dévoré suffisamment de livres pour le placer dans ce top 🙂

Harlan cobeneiichiro oda

 

 

 

 

 

 

#B pour « Best » – La meilleure « suite » de série

Incontestablement, pour moi, l’une des meilleures suites que j’ai pu lire est le troisième tome du Trône de Fer. Magistral, tout simplement !

le trône de fer intégrale 3 #C pour « Current » – Lecture en cours

20th-century-boys-deluxe-2-panini#D pour « Drink » – La boisson qui accompagne tes lectures

évianDe l’eau, oui. Comprenez moi, toutes ces suées froides, ces émotions que nous offrent les auteurs… Ça me déshydrate 😦

#E pour « Ebook »  – Ebooks ou romans papiers

Papiers clairement. À ce jour, je ne suis toujours pas convaincu par l’intérêt d’une liseuse. Créer un support pour un loisir qui à la base se consomme sans support ? Drôle d’idée !

#F pour « Fictif » – Un personnage fictif avec lequel tu serais effectivement sorti au lycée

Hum, j’aimerais répondre quelque chose mais non, je ne vois pas. Je ne crois pas avoir déjà eu un « crush » de ce genre dans un livre.

#G pour « Glad » – Un roman auquel tu es content d’avoir donné une chance

Il y a évidemment plein de livres pour lesquels je suis heureux d’avoir donné une chance, de « m’être forcé » à découvrir leur univers. Je vais vous parler de deux livres en particulier.
Le premier, étonnamment, n’est autre que Harry Potter. Mon meilleur ami d’enfance adorait la saga et le quatrième tome allait bientôt sortir. Il en parlait avec tant d’admiration, mais j’étais formel, ces histoires de sorcellerie ne m’intéressaient pas et je me passionnais davantage pour le manga. Pourtant, si jeune, il a su me sortir l’argument irréfutable qui m’a poussé à découvrir ce cher Harry : « Comment peux-tu savoir que tu n’aimes pas alors que tu ne l’as même pas lu ? Tu devrais essayer ! ». Je ne l’ai jamais regretté.

harry potter livresMon second exemple concerne la découverte du polar. Je souhaitais découvrir de nouveaux genres littéraires, me plonger davantage dans les romans. Ma mère, éternelle bibliovore m’a donc recommandé du polar et m’a offert La nuit du renard de Mary Higgins Clark pour commencer. Un dangereux délice.

#H pour « Hidden » – Un roman que tu considères comme un joyau caché

Une fois n’est pas coutume, je choisis deux titres pour répondre à cette question. Cela dit, il y a un manga : Ayako de Osamu Tezuka. Très peu connu en France, ce manga plutôt court (trois tomes) est l’un des plus poignants que j’ai pu lire. Il conte la vie dramatique d’une riche famille japonaise dont le destin change fortement après la seconde Guerre Mondiale, et plus particulièrement la vie de la petite Ayako, fille non désirée qui va vivre un véritable calvaire.
Concernant le roman, je considère l’Assassin Royal comme un joyau caché. Vous me répondrez que pourtant ce livre est loin d’être inconnu, ce qui est juste. Pourtant, je trouve qu’au vu de sa qualité, il est vraiment dommage que son succès soit cantonné au cercle d’initiés à la fantasy alors qu’à mon sens, l’Assassin Royal mériterait d’être lu et apprécié du très grand public. assassin royal tome 1#I pour « Important » – Un moment important dans ta vie de lecteur

La sortie du septième tome de Harry Potter, les reliques de la mort. Tellement d’impatience, d’attente, d’appréhension…

harry potter les reliques de la mortLa création du blog est en soi un grand changement dans ma petite vie de lecteur !

#J pour « Juste »  – Le roman que tu viens juste de finir

Si on parle de roman, ce serait Contre toute attente de Linwood Barclay (je suis dans une phase manga actuellement !)

contre toute attente#K pour « Kind » – Le genre de roman que tu ne liras jamais

Les livres du type « harlequin ». Je ne suis tout simplement pas la cible. Il y a même plus de chances que je finisse par lire des livres politiques que ce genre de « chose ».

#L pour « Long »  – Le livre le plus long que tu aies jamais lu

Si l’on considère Dôme de Stephen King comme deux tomes bien distincts en France, je pense que cette qualification revient donc à Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell, doté de 1232 pages dans son édition Quatro.

autant-en-emporte-le-vent  affiche du film#M pour « Major’ – Le livre qui t’as causé le plus gros « Book hangover »

Je n’ai pas de titres particuliers qui me viennent à l’esprit… Quand je suis soufflé par la fin d’un livre, je laisse le temps à mon esprit de s’y faire et j’enchaine sur un nouveau titre quelques jours après.

#N pour « Nombre » – Le nombre de bibliothèque que tu possèdes

Si je compte les deux bibliothèques restantes chez ma mère et les deux bibliothèques chez moi, on arrive à 4 ! Un joli chiffre, mais qui pourrait se révéler juste à l’avenir…

#O pour « One » – Un roman que tu as lu plusieurs fois

Harry Potter évidemment ! J’ai relu tous les tomes à plusieurs reprises tant j’ai adoré, et je ne serai pas contre une nouvelle relecture… Sinon, au hasard : quelques tomes de la saga La communauté du sud, Nana, Love Hina, FullMetal Alchemist, Dragon Ball, Maison Ikkoku…

#P pour « Préféré » – Ton endroit préféré pour lire

Il me manque tant : mon ancien salon, avec son petit fauteuil et la fenêtre dans mon dos. Un vrai havre de paix que j’espère pouvoir me recréer un jour ❤

#Q pour « Quote » – Une citation d’un livre que tu as lu, qui t’inspires ou te fait ressentir plein d’émotions

« Je garde dans ma mémoire la tendre maladresse de cette nuit comme le bien le plus précieux de mon âme. » – L’Assassin Royal de Robin Hobb.

assassin royal tome 3 cover#R pour « Regret »  – Un regret de lecteur 

On peut interpréter cette question de bien des manières. Je regrette par exemple la gestion catastrophique de la parution littéraire du Trône de Fer chez nous. Je regrette l’horrible découpage des sagas que nous font subir certains éditeurs. Je regrette que de plus en plus éditeurs décident d’imprimer leurs livres dans les pays de l’Est, au détriment de notre beau pays… Je regrette que le grand public et la nouvelle génération voit la lecture comme une torture, un loisir d’asocial et une triste obligation de leur petite vie d’écolier… Je regrette de ne pas avoir suffisamment de temps pour lire, tout simplement !

#S pour « Série » – Une série que tu as commencé mais jamais finie

SI l’on part du côté des manga, je pourrais sûrement trouver plein de noms : entre Nana de Ai Yazawa dont l’auteure n’a jamais écrit la fin, ou X des Clamp qui a le même souci, ça commence fort. Sinon, j’ai la saga Les Bannis et les proscrits de côté depuis très longtemps maintenant !bannis et proscrits#T pour « Temps » – Trois de tes livres préférés de tout les temps

dome tome 1 coverfractures franck thillieznana8

 

 

 

 

#U pour « Unapologetic » – Quelque chose dont tu n’éprouves aucun remords d’être fan

La communauté du sud#V pour « Very  » – Un roman dont tu attends la sortie avec beaucoup d’impatience

 Il est en fait déjà sorti mais je souhaite obtenir une jolie dédicace de l’auteur… donc je patiente jusqu’à ce que nos emplois du temps concordent. Peut-être que demain sera ce jour !

angor#W pour « Worst » – Ta pire habitude livresque

L’achat de nouveaux livres alors que ma PAL déborde et gonfle inexorablement.

#X pour « X » – Commence à compter en haut à gauche de ton étagère (la plus proche) et prends le 27ème livre

malronce, autre monde tome 2#Y pour « Your » -Ton dernier livre acheté puzzle#Z pour « ZzZ » – Le livre qui ta volé ton ZzZ (le dernier livre qui t’a tenu éveillé bien trop tard la nuit)

Le premier qui me vient à l’esprit est ben sûr Harry  Potter… Cette saga me rendait tellement dingue que je faisais des nuits blanches pour pouvoir poursuivre ma lecture… Je finissais par me raisonner en voyant l’heure (7 heures du matin) et en m’imposant une pause bien méritée. Depuis je me suis bien sûr à nouveau couché tard pour terminer certains livres, notamment des thrillers, mais jamais autant.

Voilà tout pour mes réponses ! Je ne nomine personne mais si ce tag vous plaît et que vous avez un peu de temps devant vous, n’hésitez pas, il est plutôt sympa ! Je serais ravi de vous lire en tout cas 🙂

Publicités

Bilan des lectures : de Janvier à Juin 2014

1er Juillet 2014. July 1st comme les fans d’Ayu vous le diront. Un été qui s’installe progressivement et surtout la moitié de l’année déjà derrière nous. Je ne vais pas écrire « Cela passe trop vite » mais mince. Enfin, pour nous lecteurs, c’est une belle occasion de revenir sur nos lectures de ce début d’année et de dresser un joli bilan.

A l’heure où j’écris ces lignes, malgré un nombre satisfaisant de lectures (mais pas trop), je réalise que cela fait un petit moment que je n’ai pas eu de réels coups de cœurs littéraires. Peut-être deviens-je difficile, plus exigeant au fur et à mesure que j’accumule les lectures, mais cela reste un sentiment étrange. Pourtant, la plupart de mes lectures restent agréables, mais cela s’arrête trop souvent à ce stade.

Mes recommandations de cette première partie de l’année

La chute des géants de Ken Follet (saga Le Siècle)

la chute des géantsUne fresque historique passionnante et passionnée qui a su me marquer. J’ai vibré avec ses personnages et leurs histoires durant la Grande Guerre et j’ai apprécié découvrir ces multiples points de vue, de la Russie aux Etats-Unis en passant par ce cher Pays de Galles. Fan d’histoire ou non, les intrigues sont suffisamment bien développées, humaines et intéressantes pour que l’on y trouve tout de même son compte.

Les Aventuriers de la mer, tome 4, 5 et 6 de Robin Hobb.

aventuriers de la mer tome 4Ma recommandation ultime côté fantasy de ce premier semestre. C’est vraiment parce que je participe au jury du livre de l’année 2014 des éditions Points et que j’ai pris un retard monstre dans mes chroniques, notamment dans celles concernant ces livres que je n’ai pas encore poursuivi ma découverte. Croyez-moi, ce n’est pas l’envie qui manque. Avec ces tomes, l’auteure emmène sa série vers un autre niveau. On entre davantage en univers fantaisiste tout en gardant en première place ses conflits familiaux et ses quêtes personnelles pour n’en ressortir que plus émerveillé tant l’ensemble forme un tout cohérent et plaisant. Un gros coup de cœur.

Atom[KA] de Franck Thilliez

atomka franck thilliezSi je ne devais retenir qu’un thriller cette année, pour l’instant, il s’agit sans conteste de Atom[KA] ! Peut-être que Angor saura le détrôné mais même là, ce sera difficile tant le titre de Monsieur Thilliez m’a collé une claque monumentale. Intelligent, prenant, troublant, horrible, malin, les superlatifs me manquent pour décrire l’ensemble des émotions que ce titre m’aura fait vivre. Quoi qu’il en soit, je n’en suis pas sorti indemne et il a su placé la barre tellement haute qu’honnêtement, j’ai du mal à me tourner vers d’autres titres du genre.

Ils frôlent le coup de cœur…

Le trône de Fer, intégrale 4 de George R.R. Martin

le trone de fer intégrale 4C’était attendu, après un troisième tome magistral, changeant définitivement ma perception de la fantasy et plaçant Le Trône de Fer dans le top 3 de mes sagas littéraires favorites, les attentes pour ce quatrième tome devinrent démesurées. Subissant beaucoup de critiques depuis sa sortie sur Internet, j’ai été par conséquent refroidi et attendu un petit moment (trois ans en fait xD) avant de démarrer ma lecture. Au final, oui c’est un cran en dessous du troisième intégral, principalement pour les enjeux d’une ampleur plus faible et un rythme assez ralenti, mais mince, comme cela fait du bien de se replonger en plein cœur de Westeros et de suivre ce nid d’intrigues et de complot !

La ballade de l’impossible de Haruki Murakami

la ballade de l'impossibleUn livre particulier à mes yeux, qui a su me marquer à sa manière. Un livre fragile, remplie de mélancolie, de mystères… J’ai suivi cette intrigue à la fois simple et si complexe avec beaucoup d’attention. Une autre saveur littéraire qui offre à ce titre une place spéciale livre, loin de mes genres habituels.

Agréables, sans être forcément incontournables à mes yeux

autre monde, tome 4la-communaute-du-sud,-tome-13---mort-a-jamaishauts conteursintrusions de joy fielding les vacances d'un serial killermaitres du jeu

Les mauvais élèves (décevants…)

Un Noël à River Falls de Alexis Aubenque

un noel a river fallsJ’en ai déjà parlé longuement dans sa chronique mais je me suis assez ennuyé avec cette lecture, incroyablement clichée et malmenée. Je n’attendais pas forcément grand chose en la démarrant, si ce n’est pas un bon moment. Malheureusement, à part une dernière petite partie qui relève un peu le tout, le reste n’est pas à sauver.

Promets-moi de Harlan Coben

harlan coben promets moiAlors que Monsieur Coben m’a offert certains de mes thrillers favoris (Innocent, Fautes de preuves, Une chance de trop voir Dans les bois), je dois admettre que Promets-moi m’a profondément déçu. Ça se lit très bien, on passe un bon moment, c’est sûr… Mais malgré tout, j’ai eu la sensation d’être en face d’une lecture pop corn, typé blockbuster : faite pour plaire dès les premières pages mais fade et surtout pas mémorable. Si tôt lu, si tôt oublié, on peut passer à autre chose. Une étrange impression que je n’avais jamais vraiment ressenti en littérature jusque là.

Et ensuite ?

Je profite de ce petit bilan pour vous remercier de votre participation toujours aussi active et surtout de vos visites aussi fréquentes ! Les statistiques continuent de grimper et je reste surpris par votre intérêt pour mes petits écrits. Je tiens aussi à remercier toutes les personnes qui suivent le blog par le biais de WordPress ou le suivent par mail, cela me fait toujours très plaisir d’accueillir de nouveaux lecteurs, en espérant que vous passiez un bon moment sur Pouvoir des mots.

[Chronique] La communauté du sud, tome 13 : La dernière mort de Charlaine Harris

la-communaute-du-sud,-tome-13---mort-a-jamais

Fiche technique du livre
Auteur : Charlaine Harris
Genre : Bit-lit
Année d’édition : 2013 (VO) / 2014 (VF)
Edition : J’ai lu
Prix : 8,95 euros
Langue : Française
Nombre de pages : 379 pages

Synopsis
Sookie et Arlene, c’est une longue histoire. Le jour où Arlene veut reprendre son job, Sookie ne voit pas pourquoi elle lui ferait ce plaisir. Après tout, Arlene a tout de même voulu la faire crucifier ! Quand à sa relation avec Eric Northman, elle s’évapore dans un silence glacial, et il ira jusqu’à ordonner à ses vampires de garder leurs distances…
Quand Sookie en apprend la raison, elle est dévastée. Les choses se compliquent encore pour elle quand Arlene est retrouvée morte. Elle est immédiatement soupçonnée du crime. Enquêtant sur cette affaire, Sookie va alors découvrir que la vie à Bon Temps a de quoi faire frémir.

Mon avis
La communauté du sud… 13 tomes déjà où je suis les folles aventures de Sookie Stackhouse dans la bourgade de Bon Temps… Une lecture qui me poursuit depuis déjà plusieurs années à présent et avec laquelle je passe toujours un excellent moment. Que nous réserve ce final ?

   Après un prologue spécial et plein de mystères, qui annonce déjà de belles choses pour la suite de l’intrigue, on retrouve notre Sookie internationale, chez elle, juste après les événements finaux du tome 12. Une fois encore, elle est mal en point, mais cette fois surtout psychologiquement. C’est une grosse remise en question pour l’héroïne qui en a clairement marre de risquer sa vie à chaque tome, de causer des meurtres, d’être déçue et trahie par des créatures dont elle ne comprend pas les stupides traditions barbares, et le cœur brisé car elle craint le pire quant à sa relation avec Éric Northman. Autant dire que mis bout à bout cela fait beaucoup pour une personne qui a déjà tant vécu en trois ans. Pourtant elle tente de laisser ses problèmes de côté et de reprendre goût à la vie, humaine. Jusqu’à ce qu’Arlene, soudainement sortie de prison re-débarque à Bon Temps et où une machination s’enclenche…

   Scénaristiquement intéressant, ce tome fait, comme les précédents, la part belle aux liens et aux clins d’œil avec l’histoire de la saga dans sa globalité. Dernier tome oblige, Charlaine Harris a mis les petits plats dans les grands et s’est arrangée pour ressortir un sacré paquet de personnages. Par contre une fois n’est pas coutume, il faut reconnaître que c’est plutôt long à démarrer, surtout avec si peu de pages dans un tome. L’auteure se concentre beaucoup dans un premier temps sur les conséquences des derniers gros événements et ceux qui sont allergiques à Sookie dans le rôle de la petite Causette vont certainement devenir fous. Car c’est réellement une multitude d’apitoiements et de plaintes qui s’enchainent, le tout couplé à la petite vie de Sookie (« quel bonheur de prendre une douche de ce temps si chaud, j’en profite pour m’épiler les jambes… »). Cependant, c’est toujours écrit avec beaucoup de dérision et la plume de l’auteure m’emporte très facilement dans cette vie plutôt cocasse. Les citations, phrases ou passages cultes ne manquent donc pas !

« Je ne contrôlais pas grand chose, dans ma vie, mais au moins, mes tiroirs étaient impeccables. »

   Néanmoins, une fois les nouveaux événements de ce tome enclenchés, le récit bénéficie d’une très grande efficacité et dispose de peu de temps morts (sauf pour faire dormir Sookie qui en a grandement besoin !). L’intrigue s’est révélée très plaisante avec de jolis rebondissements jusque la fin très accrocheuse. On retrouve cet aspect proche du polar avec l’envie d’en savoir plus sur cette enquête le tout saupoudré à la sauce Stackhouse. Plus que jamais, elle nous emmène dans son petit monde, où moult connaissances débarquent, où les bizarreries s’enchaînent, presque naturellement. On suit beaucoup les amourettes de l’héroïne et pour ma part avec le plus grand intérêt. C’est finement joué de la part de Miss Harris. On sait qu’avec Éric c’est compliqué et avec Sam étrange, voir trop étrange, pour que cela se fasse. Puis, c’est le tome final, notre chérie ne peut donc finir seule… L’auteure profite alors des multiples retrouvailles pour créer l’émotion ou jouer avec le feu et ça marche parfaitement car je me suis totalement prêté au jeu, frémissement à chaque nouvelle bombe approchant la belle.

   Qu’en est-il du final réellement ? Honnêtement, dans sa majeure partie si l’on excepte un démarre long, de légers soucis de rythme, des éléments encore plus dingues que d’habitude (on est habitué et j’ai même eu l’impression que les personnages eux mêmes ironisaient les situations), on a quand même un bon voire très bon dernier tome. L’essence et les particularités de la saga sont largement présentes et je ne pense pas que ce tome puisse déplaire à ceux qui apprécient la série. Par contre, et c’est évidemment entièrement subjectif, quelle stupide idée d’avoir fini l’histoire ainsi !! Tout était parfait jusque l’avant dernière page et sincèrement je n’avais pas de réelles raisons d’être mécontent. Mais vient cette fameuse dernière page qui me tombe dessus, sans prévenir. J’ai tourné à plusieurs reprises les pages qui suivent afin d’être sûr de n’avoir rien raté, me demandant même s’il n’y avait pas eu un souci d’impression !!! Mais non c’était bien la fin… Mince ! Deux pages de plus et ça aurait été top. Là j’ai surtout été frustré…
Cela dit je dois mettre de l’eau dans mon vin et reconnaître que si je ferme les yeux sur ce que je considère être une bêtise finale ou un bon gros troll des cavernes, La dernière mort fait honneur à la série en m’offrant un tome digne de mes attentes et une belle manière de conclure cette série qui se place comme un de mes plaisirs coupables favoris.

   En conclusion, La dernière mort m’aura fait vivre un dernier moment chaleureux en compagnie de Sookie. Truffé d’apparitions coup de cœur et de liens avec les précédents tomes, ce final condense l’essence et les qualités m’ayant fait succomber à cette saga au charme si… vampirique. Sans atteindre la perfection souhaitée, l’intrigue se montre solide quand bien même les dernières pages déçoivent légèrement ; toutefois pas suffisamment pour m’empêcher de vous recommander la série complète qui saura plaire aux amateurs de frissons, d’humour et d’amour. Qu’on se le dise, je ne pense pas qu’il s’agisse de la série ultime. Néanmoins, la mayonnaise prend si bien qu’il serait fâcheux de se refuser ce délice. C’est maintenant avec un pincement au cœur que je quitte Bon Temps et ses mystères, la tête pleine de tendres souvenirs.

Ma note : 17/20

« Je m’ébrouais, comme un chien qui sort de l’eau, rejetant regrets et impatience au loin. »

[Mes Actualités] La communauté du sud, tome 13 : la dernière mort de Charlaine Harris

Enfin ! Oui, enfin ! Le grand fan de la série « La communauté du sud » de Charlaine Harris va pouvoir lire très prochainement le final de la série que j’espère grandiose ! C’est le 8 Janvier prochain, quasiment dix mois après sa sortie en VO, qu’est attendu ce treizième et dernier tome, toujours publié chez J’ai Lu, toujours au prix de 8,90€ TTC. La couverture de l’édition française a d’ailleurs été publié récemment et j’avoue qu’elle n’est pas ma préférée :

la-communaute-du-sud,-tome-13---mort-a-jamaisLogique. On perd facilement un cinquième avec cette banderole « Le final de la série », ce qui est dommage, et la photo utilisée n’est pas la plus jolie qu’on ait pu avoir jusqu’ici. Ma préférence continue d’aller vers les premières couvertures de la série, plus osées, provocantes.

La communauté du sud

Le synopsis de ce tome serait le suivant (basée sur une traduction de la VO) : Il y a des secrets à Bon Temps, ceux qui menacent les proches de Sookie, et ceux qui peuvent lui briser la cœur…

Sookie Stackhouse a facilement rejeter la demande de l’ex-serveuse Arlene, quand celle-ci veut retrouver son boulot au Merlotte. Après tout, Arlene a essayé de la tuer. Mais sa relation avec Eric Northman n’est pas très claire. Lui et ses vampires prennent leur distance… et un silence froid. Et quand Sookie en apprend la raison, elle est dévastée.

Dans le même temps, un meurtre atroce est commis à Bon Temps, et Sookie est arrêtée pour le crime.
Les preuves retenues contre Sookie sont faibles, et elle est mise en liberté sous caution. Enquêtant sur le meurtre, elle va apprendre que ce qui se passe réellement à Bon Temps n’est qu’un mensonge. Ce qui arrive pour la justice est plus que du sang répandu. Et ce qui arrive pour l’amour n’est jamais assez.

Bref, vous connaissez déjà mon premier achat livresque et probablement ma première lecture de l’année prochaine. En espérant que nous n’ayons pas longtemps à attendre avant de pouvoir lire le fameux « listing alphabétique » qui suit ce treizième tome… !

PS : vous pouvez toujours retrouver ma chronique du douzième tome : mort sans retour, ici.

Edit : Le treizième tome étant enfin sorti, je vous invite à découvrir ma chronique ici

Bilan des lectures de 2013 : de Janvier à Juin.

Bonjour à tous !

2013 est une année faste pour moi… Elle défile à une allure folle, et je réalise aujourd’hui que six mois se sont déjà écoulés. Une excellente raison pour prendre un peu de recul et revenir sur mes lectures favorites de ce premier semestre ainsi que mes déceptions mais aussi mes attentes futures.

Mes recommandations de cette première partie de l’année

L’Assassin royal de Robin Hobb

assassin royal tome 4 assassin royal tome 5 cover

Impossible pour moi de passer à côté de l’une de mes plus belles découvertes récentes. L’Assassin Royal est un concentré de poésie dans un monde cruel de fantasy. Robin Hobb a une plume superbe, et même lors des chapitres les plus ennuyeux, elle sait nous charmer et nous faire voyager loin dans son univers. Elle a su créer quelque chose d’assez unique, nous proposant à la fois un récit initiatique et une intrigue remplie de mystères, aux personnages marquants (je pense d’ailleurs à cette bonne vieille Caudron !). Quel bonheur de suivre le petit Fitz, que l’on a connu si jeune, dans ses aventures. Dépaysant, bourré de rebondissements inattendus, l‘Assassin Royal mérite une bonne place dans la librairie des amateurs de fantasy.
J’ai lu en 2013 les trois derniers tomes du premier cycle et ce fut un réel plaisir à chaque fois. Depuis, j’ai déjà commencé à acheter les tomes 7 et 8 du second cycle, ainsi que le premier tome des Aventuriers de la Mer, autre saga phare de l’auteur. Et comme cela ne me suffisait toujours pas, j’ai lu Retour au pays, une courte nouvelle très agréable se déroulant dans le Désert des pluies, et faisant office de prélude aux Aventuriers de la mer.

 

Le syndrome [E] et Fractures de Franck Thilliez

le syndrome efractures franck thilliez

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur fétiche de ce début 2013 et gros rattrapage de retard, Franck Thilliez m’a franchement bluffé. Alors que de vieux clichés me poussaient à lire davantage de thrillers d’auteurs américains, j’ai sauté le pas en 2012 en lisant des auteurs anglais, écossais et français. Depuis, ce cliché n’a vraiment plus lieu d’être tant Monsieur Thilliez m’a conquis. Qu’il s’agisse de Fractures ou du syndrome [E], ses livres m’ont scotché du début à la fin. Thriller sombre, suspense insoutenable, intrigue mêlant habilement fiction et faits réels, le tout saupoudré de rebondissements à foison me retournant le cerveau, voilà autant d’ingrédients qui forment une recette parfaite. Quand je pense qu’Atom[K]a attends toujours dans ma PAL…

 

Autre-monde, tome 2 : Malronce de Maxime Chattamn

malronce, autre monde tome 2

A mon sens, ce n’est jamais une tâche aisée de réussir une saga. Un premier tome peut être très bon et les suites inintéressantes, la faute à un univers finalement pas assez développé, des personnages peu intéressants ou tout simplement une intrigue moyenne, lente, sans réelle rebondissements. Avec ce second tome de Autre-monde, c’est tout le contraire. C’est la confirmation qu’il y a là un potentiel immense pour que le tout devienne une de mes sagas favorites. Extrêmement fluide, j’ai pris un plaisir fou à parcourir ce chemin vers le sud avec cette petite troupe de héros. J’ai adoré être sans cesse étonné par l’imagination de l’auteur pour son univers et je suis vraiment impatient d’avoir la suite. Moi qui avais commencé cette série en livre de poche, je crois que je vais finir par craquer pour les grands formats tôt ou tard…

 

La communauté du sud, tome 12 : mort sans retour de Charlaine Harris

la communauté du sud tome 12

Une grande histoire d’amour entre moi et cette saga, mon plaisir coupable favori. Ce douzième tome (déjà !) ne fait pas exception à la règle. Englouti en trois jours, j’ai retrouvé les sensations qui font de La communauté du sud une lecture à part mais si charmante. Intrigue décalée, personnages fous et attachants (avec en tête une Sookie qui ne cesse d’évoluer et de m’impressionner par sa « maturité » et sa nouvelle vision des choses), les éléments se mettent en place afin de proposer le final de la série, qui sera, je l’espère, génial.

 

Autres petits coup de cœur

billy-bat-tome-6ONE PIECE T66 vers le soleil

 

 

 

 

 

 

 

 

Les derniers tomes de One Piece et de Billy Bat se doivent d’être mentionnés dans ce bilan, tant j’ai adoré.
Pour One Piece c’est d’autant plus impressionnant que la série en est déjà à son soixante-sixième tome ! On ne change pas une formule qui marche et après tout ce temps, l’auteur continue de proposer les ingrédients qui font le succès de ce shonen et ce pourquoi j’apprécie.
Quant à Billy Bat, le sixième tome se rapproche davantage du polar que du fantastique ce qui n’est pas pour me déplaire. L’intrigue gagne en intensité et je retrouve vraiment le Naoki Urasawa qui a su me combler avec Monster ou 20th Century Boys. A suivre !

 

 

Les déceptions de 2013

Parce que tout n’est malheureusement pas beau et rose, je profite de ce bilan pour revenir sur deux déceptions littéraires de cette année, deux livres que j’ai abandonné et mis de côté et qui resteront sûrement sans chronique d’ailleurs.

Une place à prendre de J. K. Rowling

une place à prendre jk rowling

Énorme attente de l’année 2012 et pour cause : l’auteure d’un de mes livres favoris revient enfin avec du neuf. Seulement, je n’ai pas été convaincu du tout par ce nouvel ouvrage de JK Rowling, que je considère pourtant comme très talentueuse. Je me suis arrêté à la page 174 après avoir tenté vainement durant un mois d’avancer dans le livre. Malheureusement l’envie n’a jamais vraiment été présente et je n’ai pas apprécié cette satyre, trop crue et pessimiste à mon goût de la société anglaise actuelle. De par son thème, l’histoire ne me faisait absolument pas rêver, ne me faisait pas voyager comme le font d’autres ouvrages. De plus, l’absence de moments joyeux, d’espoir pour les personnages m’a profondément agacé et j’ai au final abandonné.

Les bannis et les proscrits, tome 3 : la guerre de la sor’cière de James Clemens

james clemens la guerre de la sorciere

Entre ce livre et moi c’est une histoire compliquée. Très compliquée. Tout d’abord car il s’agit du troisième tome d’une saga que j’ai pas mal apprécié jusque là. Parce que j’ai mis deux fois le livre de côté et que je dois en être à la page 500 sur 880. Et que certains aspects de la saga continue de bien me plaire. Et pourtant je n’arrive pas à continuer ce tome, l’envie n’est pas réellement présente. Je pense que c’est en partie du au fait que le rythme est lent, très lent, qu’il y a beaucoup de répétitions et surtout que l’auteur abuse d’une chose que je déteste : les facilités. Jusqu’ici, dès qu’un énorme problème surgit, une solution auquel personne n’avait pensé fait son apparition et sauve l’équipe d’une destruction fatale. Et cela a bien du arrivé presque dix fois dans ce tome. Bref, cela nuit à l’intrigue, puisque les rebondissements sont moins palpitants et qu’on ne prends plus peur pour l’héroïne : on sait d’avance que tout va réussir. A vrai dire, j’aimerais poursuivre ma lecture juste pour me prouver que j’ai tort !

 

Et le futur dans tout ça ?

stephen king dome t1

Je lis actuellement le premier tome de Dôme de Stephen King. J’ai passé le premier tiers du livre et pour le moment il me passionne beaucoup. Les descriptions de l’auteur sont vraiment tordantes et l’histoire m’intrigue au plus haut point. J’ai hâte de comprendre les origines de ce Dôme et de voir comment vont évoluer les choses. Car en tant que lecteur, je suis un peu au même point que les personnages du récit : impossible de prévoir quoi que ce soit tant à la base on ne sait rien sur cet étrange champ de force, si ce n’est qu’il existe et forme un huit clos autour de Chester’s Mill.

Pour la suite, j’espère sortir beaucoup de livres de ma PAL, qu’il s’agisse de fantaisie (Le Nom du vent, l’épée de vérité, Druides, etc.) ou de thrillers (Atom[k]a, un Noël à River Falls, Si tu reviens de Joy Fielding…) et surtout découvrir de nouveaux genres, de nouvelles lectures aux origines diverses. Évidemment, j’espère lire davantage qu’actuellement !

 

Et vous, chers lecteurs, quels sont vos livres coups de cœurs de ces six premiers mois, ceux que vous recommanderiez chaudement ?