[Chronique] Atom[KA] de Franck Thilliez

atomka franck thilliez

Fiche technique du livre
Auteur : Franck Thilliez
Genre : Thriller
Année d’édition : 2012
Edition : Pocket / Fleuve noir
Prix : à partir de 8,40 euros TTC
Langue : Française
Nombre de pages : 608 pages

Synopsis
Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, Quai des Orfèvres, tentent de se remettre d’un drame qui a failli les séparer. Ils essaient de faire un enfant, en vain. Et à quelques jours de Noël, ce qui les attend est loin d’être l’annonce d’un heureux événement. À l’heure où tout le monde rentre se réchauffer, le froid, la mort et les souvenirs maudits guettent.
Une affaire d’envergure démarre alors. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un gros dossier dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier, détenue par un enfant errant, très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis par des coups de fil mystérieux à la police.

Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse, et semblant particulièrement lui en vouloir. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu.

Mon avis
Atom[KA]… Un livre particulier dont il m’aura été difficile de sortir… Un impact si fort que j’ai encore du mal à vous en parler. Et pourtant, je me dois de le faire, car c’est assurément l’une de mes recommandations lectures de l’année 2013.

   Troisième livre d’une trilogie autour du duo de personnages de Lucie Hennebelle et Franck Sharko, Atom[KA] se déroule environ 18 mois après les évènements survenus dans Gataca. Franck et Lucie vivent enfin ce qui se rapproche le plus d’une relation de couple et chacun a fait quelques concessions dans sa vie professionnelle afin de poursuivre ce qu’il pense juste. C’est donc au Quai des Orfèvres que nos deux tourtereaux officient à présent, ensemble.

   Qu’on se rassure, tout n’est pas tout beau tout rose et même en couple c’est face à de nouveaux obstacles qu’ils doivent se dresser. Le prologue se déroulant à Tchernobyl laisse peu de doute quant au thème qui va être abordé : le nucléaire. Pourtant, c’est avec un crime étrangement singulier que tout va commencer en 2011. Un homme, Christophe Gamblin, journaliste au caractère solitaire et discret est retrouvé décédé dans son congélateur… après avoir  été torturé sauvagement ? Qui est-il ? Pourquoi cet acte a-t-il été commis ? Très vite, on se retrouve face à une machination à l’ampleur monstrueuse et nos enquêteurs n’auront d’autres choix que d’affronter moult épreuves et de se rendre aux quatre coins du monde afin de déceler l’ultime vérité.

   Ne perdons pas de temps : Atom[KA] m’a collé une baffe monumentale. Le duo de personnages imaginé par Thilliez gagne en consistance grâce à ce tome et j’ai tout d’abord été agréablement surpris de voir qu’entre eux une nouvelle direction a été prise. C’est agréable de les voir évoluer à présent en tant que couple mais aussi de constater l’existence de nouveaux problèmes et que rien ne reste simple pour ceux qui ont déjà tant souffert. Leur relation est bien mise en avant et donne du piment supplémentaire à l’histoire, tout en offrant quelques moments un peu plus doux ; ce qui permet d’équilibrer avec une intrigue diaboliquement sombre. Les autres personnages ne sont pas en reste, et j’ai eu cette fois moins l’impression de rester en surface et d’apprendre à connaître davantage cette fameuse brigade du 36. C’est intéressant d’avoir leurs points de vue et d’assister à l’implication de chaque personne de cette petite équipe. Cela crédibilise le récit car on se doute bien que ce ne sont pas deux policiers, aussi bons soient-ils, qui vont réussir à déjouer les plus grosses enquêtes du moment. Il y a une équipe, des spécialistes, beaucoup de travail et de recherche afin d’arriver à ce résultat.

   Comme je vous l’indiquais quelques paragraphes plus haut, le thème principal de ce thriller est le nucléaire. Mais pas seulement. Comme il nous y a déjà habitué auparavant, Monsieur Thilliez creuse en profondeur ses recherches et propose une intrigue teintée de science, d’Histoire, compréhensible, accessible mais aussi effrayante. De plus, il évite habilement le piège de Gataca, qui m’avait parfois agacé par trop de redondance dans les explications. L’omniprésence de documentation desservait le récit qui prenait parfois des allures de documentaire et non de thriller… documenté ! Un point crucial puisque cela causait quelques problèmes de rythme que je n’ai pas retrouvé ici. J’ai englouti les 600 pages en l’espace d’une semaine, dont 350 en une journée. Autant dire que j’ai été plus qu’hypnotisé par ma lecture et ravi de voir ce thème abordé.

   Le nucléaire est à mon sens une science fascinante, dangereuse aussi, qui ne donne pas l’impression d’être si maîtrisée (Cf Fukushima qui n’est toujours pas stabilisée) et je pense qu’il est important d’en parler et d’en rappeler les conséquences quand cela tourne malheureusement mal. Tchernobyl, si proche finalement géographiquement de nous, a encore ses démons à exorciser et continue de causer de nombreuses souffrances.

  Quant à l’intrigue, elle est en tout point géniale ! Rapidement ce sont deux enquêtes aux enjeux différents qui se mettent en place, l’une replongeant en particulier dans le passé de Sharko. Si vous n’avez pas lu les précédents Thilliez, sachez que ces passages risquent de vous spoiler jusqu’aux toutes premières apparitions de Sharko. L’auteur prend le soin de rappeler certains faits ce qui permet de ne pas être perdu, mais gâche quelques surprises en même temps. Les rebondissements entre les deux affaires vont se multiplier et s’enchaîner à un rythme fou, entraînant nos deux flics de choc dans le monde entier et dans des affaires incroyablement sombres. J’ai souvent pris peur face aux diverses situations et certains passages sont horribles, cruels… et étrangement fascinants. Un livre aux émotions contradictoires mais puissantes.

   En conclusion, Atom[KA] se place sans conteste parmi mes thrillers favoris de 2013 et se classe facilement parmi mes préférés. Bouleversant et terriblement accrocheur, j’ai été captivé comme rarement du début à la toute dernière page de cette folle histoire. Franck Thilliez utilise tout son savoir pour proposer un thriller unique par les thèmes et la profondeur avec lesquels ils sont traités et une intrigue au rythme incroyablement soutenu. Cerise sur le gâteau, le duo de choc, Sharko et Lucie est de retour et plus attachant que jamais malgré des épreuves qui m’ont laissé stressé et choqué. Le tout est finement dosé et équilibré, offrant un plaisir de lecture intense, hypnotique. Honnêtement, je ne vois pas de réels défauts à Atom[KA], si ce n’est celui de me laisser avec une impatience grandissante face à une éventuelle suite.

Ma note : 19/20

Contemplez un autre regard sur cette lecture chez La tête dans les livres ou Emotions

Publicités

7 réflexions au sujet de « [Chronique] Atom[KA] de Franck Thilliez »

    • Merci ^^ J’ai eu un mal fou à l’écrire, vraiment ! Ce livre est tellement puissant que je n’arrivais pas à écrire à quel point ce savoureux cocktail m’avait troublé ^^’

      Pour le lien je t’en prie, il n’y a pas de quoi ! 🙂 J’essaie à présent d’apporter quelques regards supplémentaires sur une lecture, principalement les avis qui m’ont poussé à lire ce livre. Une idée que je vole (je l’avoue !) au très sympathique blog http://croiseedeschemins.wordpress.com/

      • c’est une excellente idée de partage 😉 J’essaye de le faire aussi de temps en temps, merci de me rappeler que c’est une belle idée 😉

    • C’est moi qui te remercie ^^
      Tu ne vas pas le regretter, c’est vraiment du très lourd !
      Je suis fan du Syndrome [E], c’est quasiment aussi fort que Atom[KA] à mon sens et j’ai adoré apprendre toutes ces choses au cours de la lecture (le cinéma et ses techniques notamment).
      J’ai très hâte d’avoir ton retour ^^

  1. Ping : [Mes Actua-Littés] [Angor] de Franck Thilliez | Pouvoir des mots

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s