[Chronique] One Piece, tome 69 : SAD

one piece tome 69

Fiche technique du livre
Auteur : Eiichiro Oda
Genre : Shonen (manga)
Année d’édition : 2013 (VO) / VF (2014)
Edition : Glénat
Prix : 6,90 euros TTC
Langue : Française
Nombre de pages : 256 pages

Synopsis
La situation devient critique : le gaz toxique “Morte-Terre” commence à s’infiltrer dans le laboratoire ! Maintenant, Luffy et ses amis doivent non seulement capturer César Clown, mais aussi rejoindre la sortie au plus vite ! Réussiront-ils à contrecarrer les plans diaboliques de leurs adversaires ?!

Mon avis
Soixante-neuvième tome d’une saga qui ne finit plus de me rendre fou, voici SAD ? Mais qu’est-ce donc ?!

   La série continue sa montée en puissance dans le Nouveau Monde avec ce nouveau tome, qui pour coup, bénéficie de 50 pages supplémentaires pour le même prix ! Un cadeau de l’auteur qui désirait nous faire découvrir le chapitre 690 (!) et l’on comprend rapidement pourquoi. Depuis que Morte Terre a été lâché sur l’île de Punk Hazard, rien ne va plus ! Les hommes souffrant de ce gaz mortel sont de plus en plus nombreux et les survivants ont du se réfugier à l’intérieur du laboratoire géant de César, qui prévoit toujours de lancer son ultime expérience devant les yeux des courtiers de l’ombre et le fameux Joker. Par chance, Law, Smoker, Tashigi et l’équipage du chapeau de paille vont pouvoir s’en mêler mais c’est sans compter sur la présence de « Monsieur » Vergo… Quel est son véritable pouvoir ? Et quelle est cette mystérieuse expérience que ce fou de César souhaite accomplir ? Autant de questions qui viennent s’ajouter aux précédentes non résolues et qui promettent donc un tome bien rempli !

   Je ne vous ferai pas languir cette fois-ci. De la couverture absolument sublime, qui offre un parfait aperçu des éléments de ce tome qui est une vraie pépite, j’ai pris énormément de plaisir à dévorer ces nouveaux chapitres de la saga de piraterie la plus folle au monde. On retrouve les grands moments de bordel et de cacophonie chers à Eiichiro Oda, toujours aussi bien maîtrisés. L’action et les rebondissements sont omniprésents. Une fois n’est pas coutume, c’est une course à la montre qui s’enclenche pour nos héros, ce qui vient ajouter du piment à une affaire déjà bien corsée. La deuxième partie du tome enchaîne quant à elle les révélations croustillantes et ce jusqu’au final assez épique que j’ai été obligé de relire trois fois tant celui-ci me plaisait ! Il est évident que le Nouveau Monde nous réserve des choses simplement incroyables et les tomes à venir ont un potentiel gigantesque à développer. Impatient d’en savoir plus, sincèrement.

   Malgré le rythme très soutenu du tome, l’auteur a su prendre le temps de faire briller chaque personnage (hormis Franky, qui a tout bonnement disparu ?) d’une certaine manière. Là où Chopper nous démontrera une fois de plus son extrême bienveillance, on a aussi l’occasion de découvrir davantage les progrès, parfois énormes, de notre petite troupe, ce qui m’a fait halluciner, je l’avoue ^^ ! Certains ennemis sont enfin plus présents et gagnent en intérêts et l’on découvre même de nouvelles têtes, bien que je pense qu’ils auraient gagné à être encore plus développé pour l’instant. Quant à Joker, il me perturbe complétement ! Mais que veux-t-il ? Ses buts sont étrangement obscurs et son comportement dérangé ne m’aide pas à l’apprécier. Néanmoins, je ne peux pas m’empêcher de souhaiter qu’il apparaisse plus, et ce rapidement, car il m’intrigue bien trop !

SAMSUNG   SAD m’a fait vivre toute sorte d’émotion, les alternant souvent et avec brio. On passe du comique à des scènes sincèrement touchantes, surprenantes, excitantes ou carrément grotesques. L’aspect comique, plutôt présent est celui que je retiens davantage car ça a été un vrai régal, en particulier les scènes où l’on retrouve César (photo ci-dessus). On sent que l’auteur s’est complètement lâché en le créant ! Ses réactions et expressions frôlent le summum de la stupidité, tout en étant inattendues et très drôles ! Il est d’une malfaisance telle que ça en devient amusant. J’ai beaucoup ri face à la palette d’expressions faciales imaginées par Oda et il serait difficile d’en sélectionner une en particulier tant les dessins sont réussis et poilants. Un grand bravo pour ce personnage donc, qui permet de surcroît de détendre l’atmosphère dans un tome assez sérieux dans l’ensemble. Soulignons aussi les blagues faites par Usopp, Barbe brune, Sanji, ou encore le ridicule Kinémon. J’ai aussi été satisfait de retrouver certains thèmes chers à l’auteur tel que la justice, la vérité voire l’honneur.

   Allez, parce que tout ne peut pas être parfait, je me permets d’adresser un léger reproche à ce tome. J’ai le sentiment que les traducteurs s’autorisent un peu trop de libertés sur les termes utilisés. Rien de bien méchant j’en conviens, mais ça pique les yeux… et avec de si beaux dessins pour illustrer ces jolis mots, c’est dommage, non ?

   En conclusion, One Piece continue de me faire rêver avec ce soixante-neuvième tome, l’un des meilleurs depuis le début de la partie consacrée au Nouveau Monde. Avec un rythme plus soutenu que jamais et une troupe de personnages toujours aussi déjantée, je me suis une fois de plus follement amusé en suivant cette course poursuite dans le laboratoire du profondément malade qu’est César. Avec une parfaite maîtrise quant à la manière de conter son histoire, l’auteur alterne les scènes d’action aux passages comiques ou touchants avec brio et la magie opère avec merveille. Alors quand les derniers chapitres offrent des moments épiques et d’intéressantes révélations, je ne peux qu’être sous le charme…

Ma note : 18/20

Publicités

3 réflexions au sujet de « [Chronique] One Piece, tome 69 : SAD »

    • Je ne suis toujours pas riche, mais j’ai acheté la série :p Plus sérieusement, si tu peux trouver un lot comportant beaucoup de tomes d’occasion du style du 1 à 40 pour commencer à un prix unitaire de 2-3 euros le tome, ça peut être une excellente affaire !
      J’ai commencé de cette manière pour pas mal de séries, exemple NANA, les 14 premiers tomes pour 40euros frais de port compris ^^

      • Effectivement l’avantage de cette série est qu’elle est facilement trouvable en occasion !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s