[Chronique] Autre-monde, tome 3 : le coeur de la Terre de Maxime Chattam

Autre monde tome 3Fiche technique du livre
Auteur : Maxime Chattam
Genre : Fantastique Jeunesse
Année d’édition : 2010
Edition : Albin-Michel / Le Livre de Poche
Prix : A partir de 7,60 euros TTC
Langue : Française
Nombre de pages : 494 pages

Synopsis
Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l’imminence d’une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n’ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.

Avec L’Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l’apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

Mon avis
Autre-monde est devenu en l’espace de deux tomes, L’Alliance des trois et Malronce l’une de mes nouvelles sagas du moment. Après avoir longuement résisté à la tentation de l’achat du troisième tome en grand format, je me devais de foncer le jour J de la sortie du livre au format poche, d’autant plus que sa couverture est vraiment réussie.

   Le cœur de la Terre nous plonge dès les premières pages dans la découverte d’Eden, ce fameux « paradis » où de nombreux Pans des États-Unis se sont réunis. Ici, c’est à nouveau une fascinante organisation qui a été mise en place que l’on découvre et notre petite troupe de héros, récemment réduite, vient apporter des nouvelles peu réjouissantes. Alors que la cité connaissait un bel essor, voilà que la guerre, inévitable, contre les Cyniks, et leur reine, Malronce, approche à grand pas. Des décisions doivent être prises, et rapidement. Mais l’ombre du Raupéderon continue de rôder. Quelle est donc cette étrange créature et pourquoi veut-elle Matt ? Quant à Ambre, qui sait à présent qu’elle est le fameux Plan, lié au Testament de Roche que Malronce souhaite déchiffrer, quel secret recèle-t-elle réellement ? Pour répondre à ces questions capitales, et peut-être s’offrir une chance inouïe de vaincre les Cyniks, nos amis se lancent dans un pari fou… Pénétrer dans l’antre de la Reine !

   Ce troisième tome, conçu comme la fin d’un premier cycle à cette saga devant compter 7 tomes, se devait d’avoir comme promesse la réponse à de nombreuses interrogations. Malheureusement, il faut reconnaître que cette fois-ci le scénario m’a bien moins emballé que d’habitude. Tout d’abord, je dois avouer que j’ai eu du mal à me replonger directement dans cette suite. Peut-être n’ai-je pas l’habitude de laisser de côté une lecture trop longtemps, mais voilà, démarrer le livre directement sur l’intérieur d’Eden, lieu que j’avais un peu oublié, m’a troublé. Aussi, dès le départ, on assiste à des décisions ou des prises de conscience suite aux évènements précédents, mais aucun rappel, même léger n’est effectué et j’admets que certains détails m’étaient passés par dessus la tête, ce qui n’a pas aidé. Couplé à de gros problèmes de rythme sur les 100 premières pages, Le cœur de la Terre a mis plus de temps à me passionner. Là où l’on commençait sur les chapeaux de roues avec de surprenantes révélations ou une action bien plus présente, ici le rythme est plus lent, sans que cela apporte nécessairement quelque chose.

   Dans la liste des autres éléments qui m’ont un peu dérangé, j’ai trouvé que l’univers prenait parfois des allures de grand n’importe quoi. Très original, jusque là, tout me semblait cohérent avec l’idée que souhaitait développé l’auteur. Dans ce troisième tome, des éléments complètement loufoques, trop à mon goût, apparaissent et cela dessert à mon sens le récit, dont l’histoire est plutôt sombre suite à la guerre qui se profile, car un peu hors propos. Pour éviter les spoils, je n’en dirai pas plus mais je serai ravi d’en parler dans les commentaires 🙂

   Enfin, dernier gros point noir à mon sens, et non des moindres : une fin trop moyenne. Je voyais les pages défiler et une éventuelle fin ne semblait pas se dessiner. Tout a été rapidement expédié durant globalement les 30 dernières pages et les révélations que j’attendais tant m’ont déçues. Trop simples, pas assez recherchées à mon goût, certaines explications m’ont donné l’impression d’être présentes juste pour satisfaire le lecteur et pouvoir passer à autre chose. Honnêtement, je pense que la résolution du mystère du  Raupéderon ou celui de Malronce méritait largement plus que trois lignes.

   Après cette vague immense de reproche, je tiens tout de même à vous rassurer, tout n’est pas à jeter dans le Cœur de La Terre, loin de là. Durant sa majeure partie (ce qui représente au moins 350 pages !), le récit a su me charmer et me conduire à le dévorer. Certains passages étaient très bons, et ce dès l’entrée dans la Passe des Loups. A partir de là, on enchaîne plusieurs moments assez épiques où je suis passé par diverses émotions très variées, de la peur à l’interrogation, en passant par l’émerveillement, le stress, l’amusement, la colère, l’incompréhension, la tristesse et la pitié… Rien que ça ! J’ai aussi trouvé les scènes d’action, pourtant très présentes, à chaque fois réussies, prenantes et extrêmement bien décrites. De plus, l’auteur a su proposer suffisamment de surprises et de rebondissements pour enrichir un univers déjà bien consistant, tout en jouant sur de plaisants clins d’œil aux tomes 1 et 2.

    En ce qui concerne les personnages, c’est à mon sens un sans-faute. Les chapitres centrés sur le personnage d’Ambre sont ceux qui m’ont le plus enthousiasmé. L’évolution de son personnage est vraiment un des points les plus intéressants du tome et je pense même qu’elle finit par voler la vedette à Matt Carter tant son développement est riche et accrocheur. Néanmoins, le cœur de la Terre met en retrait notre habituelle et géniale Alliance des trois pour introduire de nombreux nouveaux personnages ce qui s’est révélée au final être une excellente idée. Je ne compte plus les coups de cœurs que j’ai pu avoir pour les petits nouveaux et Maxime Chattam démontre une fois de plus son inventivité en offrant une palette de personnages très différents les uns des autres, chacun bénéficiant de ses propres aptitudes, de ses éléments de background et se révélant, tour à tour, exploités comme il se doit. Un pur régal ! Mes pensées vont vers Neil, Horace, Bec de Pierre, Chen, Tania, Zélie et Maylis, que j’espère tous revoir d’une manière ou d’une autre dans la suite de l’aventure, tant je les ai appréciés.

   En conclusion, Le cœur de la Terre me laisse avec un ressenti mitigé. Tantôt génial, tantôt grotesque, j’attendais énormément de ce troisième tome, qui aurait pu devenir l’un de mes coups de cœur de l’année. Peut-être avais-je trop d’attente mais toujours est-il que j’ai été déçu par de nombreux points, à commencer par la fin, assez quelconque et pas à la hauteur de mes espérances. Heureusement l’auteur compense ces défauts par d’excellents passages scénaristiques et un casting encore plus réussi que d’habitude. Toutefois, cela n’a pas suffit à effacer l’amertume grandissant en moi une fois le tome refermé.

Ma note : 14,5/20

Publicités

10 réflexions au sujet de « [Chronique] Autre-monde, tome 3 : le coeur de la Terre de Maxime Chattam »

    • Pour son côté fantastique / jeunesse ça peut être très intéressant en effet, j’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes.
      Pour la partie thriller je ne pourrais pas me prononcer par contre ^^’

    • Ton avis me fait un peur par conséquent ^^` Comme j’ai moyennement apprécié ce tome 3 (il y a quand même des passages géniaux !), j’ai peur de m’ennuyer avec le quatrième tome :-/

  1. Je n’arrive pas à véritablement accrocher à cette saga. Comme tu le dis, sauf que moi j’étends cette impression à tous les tomes que j’ai lus pour le moment (jusqu’au 4), il y a des moments de flou, d’incohérence, des moments où les personnages me plaisent moins, des choses qui semblent parachutées genre « et si je changeais de fil conducteur en cours de route ? » – je vois juste trop Chattham manipuler son environnement et ses personnages pour que je puisse vraiment me perdre dans son univers. J’aime bien, je trouve ça divertissant, peut-être que je finirai la série (quand j’ai vu qu’il prévoyait une deuxième série derrière les 3 premiers tomes j’ai pensé « encore ?? », mais j’ai quand même lu le 4….) mais pour moi ce n’est pas excellent.

    • Je te rejoins tellement pour les éléments parachutés ! Parfois c’est un peu trop facile, je pense qu’il n’ose pas non plus trop bouleverser le lectorat avec des éléments qui seraient trop troublants. J’hésitais à en parler dans la chronique. Par contre côté loufoque il a un peu déconné ! [ATTENTION SPOILS] : bon le coup de la mère et du père c’était vu à 10 000 km même si franchement on ne comprend rien du tout à leur comportement mais alors le coup du disney world, l’armée de chiens et autre joyeusetés du genre, j’ai trouvé ça un peu gros à mon avis…
      Pas pressé de lire le tome 4 en tout cas ^^’

    • Tu peux tout au moins te faire plaisir avec la conclusion :p
      Côté négatif je me lâche un peu sur celle-ci mais à mon sens ça reste un bon, voir très bon premier cycle !

  2. Je partages totalement ton avis. Ce tome a poussé les limites parfois un peu trop loin avec des éléments trop loufoques, trop incohérents. Personnellement, une autre chose m’a dérangée c’est de ne pas trouver de « nouvelle extension » à ce monde. Je pensais encore découvrir des endroits à la hauteur des 2 tomes précédents et finalement ça n’a pas été le cas car les 3/4 des nouveautés étaient juste à dormir debout notamment le palais de la Reine etc…
    Comme toi, j’ai trouvé que le mystère sur le Raupéderon et Malronce était trop vite balayé. Et c’est d’un cliché et si prévisible. Pour du Chattam c’est une surprise car c’est un des rares auteurs qui sait étonner son public.
    Pour le moment, je n’ai pas encore repris la série car ce tome m’a un peu bloquée je l’avoues.

    • Eh bien vraiment je suis surpris et je dirais même enchanté de voir ton avis ^_^ !
      Je pensais m’attirer les foudres de beaucoup avec cette chronique mais bon, il fallait que je dise la vérité ! Après avoir été aussi émerveillé par les précédents tomes, c’est clair que le plaisir de la découverte est moins présent ici et que quand il y a des trucs nouveaux c’est un peu « bidon » ! Je pense que sur les précédents tomes il y avait peut-être un côté un peu « crédible » dans le nouveau monde mais que là les ajouts ne le sont malheureusement pas autant…
      Quant à la résolution du mystère final…. moi-même j’aurais fait mieux lol ! Hélas, une fin qui déçoit ça ne pardonne pas… et plus le temps passe, plus je ne digère pas ce qui nous a été proposé. La lecture du tome 4 ne sera pas pour maintenant :s

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s