[Mes Actua-Littés] Nouvelle édition pour Tsubasa, Reservoir Chronicle

Voila qui pourra intéresser les nombreux lecteurs qui hésitaient à commencer Tsubasa, Reservoir Chronicle des CLAMP. Pika tentera de remettre sur le devant de la scène la série shonen  en proposant des doubles tomes à compter du 13 Novembre 2013. Le tarif annoncé est de 10,90 euros TTC soit une petite économie par rapport au format d’origine, même si cela reste un poil trop cher à  mon goût (la série se faisant vieillissante et ayant déjà du être rentabilisé, un tarif de 9,90 euros aurait été plus sympa).

Pour l’occasion, l’éditeur proposera de toutes nouvelles couvertures ainsi que des illustrations couleur à l’intérieur de chaque tome. Une occasion rêvée pour ceux souhaitant découvrir la série de le faire en réalisant quelques économies. Voici notamment la première qui sera proposée :

Tsubasa reservoir chronicle

Pour rappel, le synopsis est le suivant : Dans le pays de Clow vivent Shaolan et Sakura, qui s’aiment secrètement depuis l’enfance… Un jour, une attaque ennemie vient bouleverser l’harmonie qui régnait dans leur pays et les plumes des ailes de Sakura, symbolisant son âme et sa mémoire, se dispersent aux quatre vents.
Seule la Sorcière des Dimensions peut aider Shaolan à retrouver les fragments de souvenirs de Sakura. Mais le prix à payer pour ce voyage ne sera-t-il pas trop lourd pour lui ?

La série dans son intégralité comporte 28 tomes et disposera donc de 14 tomes doubles et il est prévu pour l’instant une parution mensuelle. Gros projet des CLAMP (collectif de dessinatrice et d’auteure), Tsubasa est d’autant plus original que la série se déroule en parallèle d’une autre série des auteurs : XXX Holic. Pour ceux qui lisent les deux il est donc très intéressant de voir comment certains évènements influencent l’autre série ou d’assister à des rencontres entre les deux.

xxx-holic-tome-1

 En quelques mots…

Pour ma part je ne peux que vous recommander l’achat si vous êtes fan de fantastique, d’ésotérisme et bien sûr de manga. C’est une série fraîche, très originale avec des personnages extrêmement attachants (Haaa Fye !). Le qualificatif le plus approprié serait dépaysant. En effet, notre joyeuse troupe voyage de monde en monde et c’est toujours un réel plaisir de découvrir de nouveaux personnages et un nouvel univers. De plus la série ne manque pas de rebondissements et prends même une tournure intéressante et osée vers le 20ème tome et ce jusque la fin, qui vous déboussolera assurément ! C’est en plus une belle opportunité de découvrir une œuvre majeure des CLAMP et leur dessins si fouillés. Du tout bon donc 🙂

En bonus :

tsubasa dessin tome 1

[Lecture Commune] L’appel du coucou / The Cuckoo’s Calling de Robert Galbraith alias J.K. Rowling

Bonjour à tous !

Grande nouvelle à tous, pour la première, le blog vous propose une lecture commune en partenariat avec SatinesBooks, une blogueuse très sympa aux goûts variés qui possède un blog qui vaut le détour !

the-cuckoo_s-calling jkr

Le livre de cette lecture est The Cuckoo’s Calling ou L’appel du coucou en français, écrit par Robert Galbraith alias l’incroyable J. K. Rowling.

Rappel du synopsis de ce livre prévu pour le 6 Novembre dans notre beau pays : Une nuit d’hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu’au jour où l’avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.

Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l’armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l’Internet, Strike est chargé d’enquêter sur la mort de Lula.

De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance.

 

Si vous suivez le blog, vous avez pu constaté que j’avais acheté ce livre lors d’un séjour à Londres et qu’il s’agira de ma première expérience en VO… Quoi de mieux qu’une première lecture commune pour marquer le coup ?

Les dates de cette lecture commune vont du 20 Octobre au 30 Novembre 2013. Le livre sortant le 6 Novembre en France, vous pouvez donc nous rejoindre dans cette lecture commune et en profitez autant que les lecteurs de la VO 😉

N’hésitez pas à nous indiquer votre participation en laissant un petit commentaire sur cet article ou par le biais de la page contact, ou en laissant un commentaire sur la page de l’article de satinesbooks que je remercie vivement pour cette organisation ^^

PS : Pour les livraddictiens, dont je fais moi-même partie, j’ai aussi créé un topic afin que vous puissiez vous y inscrire, et c’est par ici !

Bonnes lectures.

 

[Chronique] Chronique du tueur de roi, première journée : Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss

le nom du vent

Fiche technique du livre
Auteur : Patrick Rothfuss
Genre : Fantasy
Année d’édition : 2009 (VF) / 2007 (VO)
Edition : Bragelonne
Prix : 25 euros TTC
Langue : Française
Nombre de pages : 800 pages

Synopsis
J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi les pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec les dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance, dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets…
Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception… infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a créé la légende.

Mon avis
Le Nom du Vent… Un titre me laissant rêveur, à la couverture extrêmement attirante et au synopsis plus qu’intriguant. Trop tentant pour être éviter… Qu’en est-il réellement ?

   Dans son monde, Kvothe est un personnage légendaire. Auréolé de mystère, tout le monde connaît son histoire, ou croit la connaître. Chroniqueur, de son côté, écrit la vie des gens, leur histoire. Mais surtout, ce scribe célèbre démystifie, cherche la vérité. C’est assez par hasard qu’il rencontre la route de Kvothe, devenu Kot, simple aubergiste d’une petite bourgade. Très vite il réalise qui se tient devant lui… et cherche à savoir. Ainsi va commencer l’écriture des chroniques d’un homme pas comme les autres. Comment un petit garçon, fils de comédien itinérant, membre de la tribu des Edema Ruh, est-il devenu cette légende ? Qu’as-t-il réellement accompli ? Son récit nous emmène loin, loin dans son passé, de sa plus tendre enfance sur les routes vers le début d’un long périple. Je n’ajouterais rien en ce qui concerne l’intrigue en elle-même, la quatrième de couverture le fait très bien ^^.

    La construction du récit a tout pour nous dérouter au premier abord. On comprend vite que l’utilisation du terme chronique dans le titre n’est pas usurpée. Très concrètement, Kvothe se décide enfin à raconter son histoire, sa vie, telle que lui l’a vue et l’a vécue. On alterne chapitres, dit interludes, où Kvothe n’est plus le conteur et où on le voit à la troisième personne tandis que les chapitres (la majorité du livre quand même) concernant son passé le voient être narrateur et utiliser la première personne.  Un découpage intéressant, capable de nous ramener à la « réalité » d’une page à l’autre et qui m’a énormément impliqué dans l’histoire de Kvothe.

   En ce qui concerne l’histoire à proprement parler, pour un tome d’introduction à cette trilogie, j’ai trouvé l’ensemble de très bonne qualité. L’introduction, longue, néanmoins nécessaire, ne fait qu’épaissir le mystère de son héros mais aussi de son univers. J’ai toujours apprécié les récits initiatiques où l’on rencontre des légendes en devenir dès leur plus tendre enfance, surtout quand celle-ci est aussi riche. J’ai commencé à avoir du mal à décrocher lors de l’arrivée à l’Université de notre héros tant les passages intéressants ont commencé à s’enchaîner, et ce globalement jusqu’à la fin du tome. Cela ne signifie pas que les parties précédentes sont moins intéressantes, mais j’ai eu l’impression que l’entrée universitaire était plus soignée, plus recherchée, plus palpitante. J’ai ressenti à ces moments des influences Potteresques, notamment dans les rencontres et certains dialogues, ce qui en grand fan de l’œuvre de J. K. Rowling n’est pas pour me déplaire. Au rayon des reproches, je dois avouer qu’il y a quand même certaines longueurs par endroit et que j’aurais aimé une fin de tome plus poignante. Il faut savoir qu’à l’origine, Chronique d’un tueur de roi n’est qu’un seul livre qui a été découpé en trois parties pour des raisons éditoriales (entre 2000 et 3000 pages le pavé !), ce qui peut expliquer la faiblesse de la fin, qui n’en est pas réellement une.

    L’univers mis progressivement en place est extrêmement bien construit et est à mon sens un des points forts de ce livre. L’auteur n’a pas hésité à créer un tas d’éléments propres aux codes de la fantaisie. Il y a donc de nombreuses légendes peuplant ce monde, une vraie Histoire avec ses guerres, sa mythologie, ses changements, une géographie intéressante, différents peuples utilisant différents langages, un petit bestiaire et même la présence d’autres races. C’est très complet et bien exploité avec ce qu’il faut de non dit pour être amener à s’interroger sur les secrets de ce monde.

   De même, les personnages dépeints sont très intéressants et on s’y attache rapidement. Tous ont su me marqué d’une façon différente même ceux qu’on ne fait que croiser. Comme j’ai aimé Ben, Simmon et même Denna ! Cette fille, pleine de mystère, de malice et au comportement si peu conventionnel m’a tout simplement fait craquer. On ne sait jamais à quoi s’attendre avec elle et chacune de ses apparitions ou rencontres avec notre Kvothe m’a offert de superbes moments. De quoi ajouter du piment à l’ensemble et de la surprise. Bien évidemment, le héros n’est pas en reste et a bénéficié d’un soin exemplaire. Très profond, Kvothe a ses qualités mais aussi ses défauts. Arrogant, impatient, il se lance parfois dans de folles entreprises et devient un héros souvent malgré lui. Ce côté très humain le rend lui aussi attachant et on ne souhaite qu’une chose : avancer avec lui et comprendre, découvrir l’homme qu’il est devenu.

   Le Nom du Vent reste un petit pavé pour lequel il faut prendre réellement le temps de se poser et de lire. Mais il vous le rend tellement bien ! C’est  une lecture très belle, qui m’a rappelé par ailleurs l’Assassin Royal car c’est merveilleusement décrit et le style d’écriture utilisé est vraiment beau. Bien sûr, il y a pas mal de phrases un peu « longuettes » mais le vocabulaire y est si riche et les mots sonnent si bien entre eux… Il y a un côté poétique présent tout au long du livre qui fut un vrai régal. Un point positif supplémentaire qui achève de me charmer.

En conclusion, Le Nom du Vent fut une lecture délicieuse. Je ne suis pas loin du coup de cœur, tant il a su me plaire ! Sans être le meilleur récit de fantaisie de la décennie, la faute à de trop nombreuses longueurs et un récit un poil trop conventionnel, le titre peut se targuer de disposer de nombreuses qualités. A commencer par son univers riche et intéressant à parcourir. Sa construction et sa narration, lui conférant une certaine identité. Le style d’écriture adopté par l’auteur, riche et à l’allure poétique. La profondeur de son personnage principal tantôt agaçant, tantôt adorable mais si attachant. Des qualités qui m’ont conduit progressivement à craquer pour ce livre jusqu’à le dévorer -littéralement-. J’en redemande !

Ma note : 17,5/20

In my mailbox (13)

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Pour le recensement des liens, il faut désormais aller chez Lire ou mourir.”

Bonjour à tous !

En ce beau Dimanche pré-automnal, je vous propose une petite session de rattrapage avec mes dernières acquisitions livresques depuis mon précédent IMM. Et une fois de plus, cela tourne tourne autour de deux de mes genres de prédilections.

mailbox

Des auteurs connus, des auteurs inconnus, une de mes plus grosses attentes de l’année… Voyons ça de plus près :

  • The Cuckoo’s Calling de Robert Galbraith. Un achat très particulier pour moi puisque acheté en librairie Londonienne (à un bien petit prix d’ailleurs), ce qui était une première… et aussi mon premier livre en VO ! Je ne vous cache donc pas mon appréhension à l’idée de le lire : j’ai peur de ne pas saisir toutes les subtilités du récit faute à un vocabulaire trop mince… Mais je n’ai pas pu résister lorsque j’ai vu ce livre.
  • Therma Romae, double tome 1 et 2, 3 et 4 de Mari Yamazaki. Une mangaka que je ne connais absolument pas, pour un titre que je ne connais que de très loin. Acheté pour remplir mon contrat auprès de France Loisirs, le cocktail manga, humour et histoire pourrait être une idée intéressante. A voir !
  • Train d’enfer pour Ange rouge et La forêt des ombres de Franck Thilliez. Avoir été un peu déçu par Gataca ne m’empêche pas de vouloir lire plus d’œuvre de l’auteur, au contraire. Train d’enfer pour Ange rouge est considéré comme le premier tome où apparaît le maintenant célèbre commissaire Sharko… Une occasion pour moi de revenir sur le très sombre passé du monsieur et de comprendre comment il en est arrivé là. Avec La forêt des ombre, un one-shoot se déroulant en huis-clos, j’espère trouver des sensations aussi fortes que lors de ma lecture de Fractures ! Deux lectures que j’ai hâte de découvrir.

Et vous, pour quel(s) livre(s) avez-vous craqué récemment ?

[Mes Actua-Littés] Docteur Sleep de Stephen King

Énorme nouvelle qui fait assurément le buzz dans le petit monde de la littérature ces derniers jours : la suite de Shining, l’enfant lumière va enfin paraître, après 35 ans d’attente !

docteur sleep stephen  king

Pour cette sortie évènement, prévue pour ce 30 Octobre aux éditions Albin Michel, soit à peine plus d’un mois après la version originale, les choses n’ont pas été faites à moitié !
Mais tout d’abord le synopsis de cette suite : Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi… Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’Hôtel Overlook. Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il  utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de « Docteur Sleep », Docteur Sommeil. La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme…

En bonus, Stephen King a récemment dévoilé un petit trailer youtube du livre :

Comme je vous le disais précédemment, tout est mis en place pour faire de cette sortie l’une des plus grosses de cette fin d’année. Pour la première fois, Stephen King se rendra en France, à Paris (évidemment ! :'() pour rendre visite à ses nombreux fans. Tout cela au court d’une unique soirée, le 16 Novembre 2013 à partir de 20h30 au Grand Rex. Peu d’informations pour l’instant sur le déroulement de cet évènement, mais les éventuels intéressés peuvent se procurer leur places (30€) sur le site de la fnac.

En bref, inutile de vous dire que je suis moi aussi, très impatient que Docteur Sleep arrive chez nous !