[Chronique] One Piece, tome 67 : Cool Fight de Eiichiro Oda

One piece, tome 67

Fiche technique du livre
Auteur : Eiichiro Oda
Genre : Shonen (manga)
Année d’édition : 2013 / 2012 (VO)
Edition : Glénat
Prix : 6,90 euros
Langue : Française
Nombre de pages : 224 pages

Synopsis
L’équipage a quitté l’île des hommes-poissons et se dirige enfin vers le Nouveau Monde.
Emportés par un tourbillon, le navire fait surface près d’une île étrange nommée Punk Hazard, que les flammes semblent dévorées en permanence.
Luffy, Zoro, Robin et Usopp se rendent sur l’île et y découvrent des choses de plus en plus étranges. De leur côté, Nami, Sanji, Chopper et Franky ont été enfermés dans un curieux endroit, où ils trouvent une tête de samouraï qui parle !

Mon avis
Notre folle troupe poursuit son exploration de l’étrange île connue sous le nom de Punk Hazard. Alors qu’ils pensaient que l’endroit était entièrement composé de volcans et en permanence en feu, ils découvrent rapidement que l’autre partie de l’île est constituée de… montagnes de glace ! Un mystère climatique qu’ils devront traverser s’ils veulent retrouver l’autre partie de l’équipage qui a été enlevé et récupérer le bâteau, situé à présent sur la rive glacée. Mais ce n’est pas tout, Punk Hazard compte un grand nombre d’autres joyeusetés : une femme-oiseau surveille l’équipage, des espèces de centaures se promènent sur les deux parties de l’île, et une tête de samouraï semblant tout à fait vivante y a trouver domicile !
Un sacré tableau qui continuera de s’agrandir tout au long du tome tant les découvertes loufoques s’enchaîneront.

   L’intrigue de ce tome est plutôt bonne et très rythmée. Davantage basée sur l’exploration et les rencontres que les combats, les pages défilent à toute allure. En plus de nombreuses découvertes, les rebondissements sont omniprésents et c’est l’occasion de revoir d’anciens personnages mais aussi de faire la connaissance de nouveaux. Difficile de vous indiquer qui sans vous spoiler, mais j’ai adoré revoir un certain allié (??) devenu à présent capitaine corsaire, rien que ça ! La couverture l’indique aussi, Smoker et Tashigi sont aussi de la partie et c’est un plaisir de revoir ces deux vieilles têtes qui ont font leurs premières apparitions il y a au moins 50 tomes ! La marine, un corsaire, la troupe du chapeau de paille et d’autres personnages…Bref vous l’aurez compris, c’est déjà une belle réunion à laquelle on peut assister durant ce tome.

   Évidemment, ce type de réunion permet de mettre en avant quelques croustillantes révélations. Les complots semblent être de plus en plus présents, que ce soit au Gouvernement que chez les pirates. C’est aussi l’occasion de constater à nouveau que durant les deux ans de pause de l’équipage de Luffy, pas mal de choses ont changé dans le monde et j’ai apprécié voir que les évènements de l’archipel de Sabaody ou de Marine Ford sont entrés dans « l’histoire » et que l’on continue d’assister aux conséquences. J’aurais aimé bien entendu en apprendre bien plus, mais bon, il faut se faire une raison : Eiichiro Oda n’aurait jamais produit une si longue série si tout avait été dévoilé dès les premiers tomes. Toutefois les nouvelles questions posées récemment ne restent longtemps sans réponses et on comprend par exemple très rapidement quelles sont les origines de l’île, ce qui s’y trame ainsi que l’explication des changements climatiques l’habitant. Au vu de cette rapidité, je ne pense donc pas que le voyage sur cette île va constituer un arc très long et il est possible qu’à la fin du tome suivant, tout soit déjà réglé. De plus, l’auteur offre un excellent cliffhanger dont lui seul a le secret en toute dernière page et ce dernier pourrait bien changer énormément la donne et apporter une nouvelle direction aux futures aventures.

   A mon sens un poil plus que les précédents, le côté comique de One Piece revient en force. En plus du nombre de blagues habituelles complétement loufoques, des prises de becs entre membres de l’équipage ou de la stupidité de Luffy et du monde l’entourant, un autre élément m’a carrément fait rire. Rapidement certains personnages vont se retrouver dans le corps d’un autre… Imaginez un peu Sanji dans le corps de Nami… Ou Nami dans celui de Franky ! La couverture donne un avant goût de ce joyeux bazar ultra drôle mais durant les différents chapitres c’est juste tordant. Un point que j’ai vraiment adoré tant cela offre des situations cocasses !

   En conclusion, c’est une nouvelle fois un très bon tome de One Piece que j’ai pu avoir dans les mains. Des découvertes, de l’exploration, des rencontres intéressantes et quelques révélations, voila un menu bien agréable pour ce tome très plaisant et surtout bien drôle. Le cliffhanger final promet des choses énormes si cela se concrétise et offrirait un sérieux bouleversement dans l’univers de One Piece. En bref, Cool Fight c’est 224 pages que j’ai donc englouti très rapidement et qui ne me donne qu’une seule envie : dévorer le tome suivant le plus rapidement possible.

Ma note : 17,5/20

PS : Retrouvez mes autres chroniques de One Piece en cliquant ici.

Publicités

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s