[Chronique] Autre-monde, tome 2 : Malronce de Maxime Chattam

malronce, autre monde tome 2

Fiche technique du livre
Auteur : Maxime Chattam
Genre : Fantastique / Jeune-adulte
Année d’édition : 2009 / 2013 (poche)
Edition : J’ai lu
Prix : 7,60 euros
Langue : Française
Nombre de pages : 480 pages

Synopsis
Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

Mon avis

   Après un petit coup de cœur sur le premier tome : l’alliance des trois qui m’a vraiment charmé (dont vous pouvez re-découvrir la chronique ici), je me devais d’attaquer la suite d’Autre-Monde dès la sortie en poche du second tome. C’est maintenant chose faite, et je ne le regrette pas !

   Reprenant précisément là où le tome précédent s’est arrêté, l’histoire démarre sur une première partie intitulée l’Empire Végétal. Nos jeunes héros, Matt, Tobias, et Ambre, la dernière recrue, forment l’Alliance des trois. Ensemble, ils souhaitent comprendre le comportement des Cyniks et pourquoi ces derniers veulent se liguer contre les Pans. Matt est quant à lui encore plus impliqué. Depuis qu’il sait que Malronce, la reine des Cyniks, le recherche personnellement, il ne peut s’empêcher de vouloir la retrouver et la confronter. C’est donc en quête de réponses à leurs interrogations qu’ils se mettent en route pour le sud du pays (les Etats-Unis) et s’apprêtent à traverser la forêt aveugle.

   J’imaginais ce second tome comme moins surprenant, je me trompais ! Le sentiment de découverte et d’exploration de cet univers semble juste illimité ! Je suis allé de surprise en surprise… La forêt aveugle qui s’étale sur des kilomètres et qui dispose d’arbres haut de 900 mètres, la découverte des Kloranpanphyles, les Cyniks, la fameuse reine et les croyances qui en découlent, l’anneau ombilical… On se rends compte que cloîtré sur l’île de Carmichael, nos jeunes héros vivaient dans le luxe et ne savaient rien du monde extérieur. Je n’en révélerai pas plus au risque de vous gâcher le principal plaisir de cette série : la découverte d’un Autre-monde. Sachez qu’en tout cas c’est une fois de plus réussi, peut-être même plus que dans le premier tome.

   L’histoire de ce tome est plutôt dense et évolue assez rapidement. Le récit est plus sombre, certaines scènes se révélant plus choquantes que celles du premier tome, et on gagne aussi en profondeur. Le danger est plus présent, la mort aussi… Psychologiquement, les nombreux rebondissements et les situations rencontrées poussent nos petites têtes à réfléchir davantage et à prendre des décisions auxquelles ils n’auraient jamais été confrontés dans leurs « vies précédentes ».

   Ainsi, j’ai particulièrement apprécié l’évolution des personnages tout au long de ce tome. C’est plutôt subtil mais pourtant le constat est bien là. Au fur et à mesure de leurs périples, notre petite troupe grandit, apprends de ses erreurs et chacun prends confiance en soi et s’impose à  sa manière. On s’attache beaucoup à nos héros, surtout dans la dernière partie où Tobias et Ambre sont davantage mis en avant. Les nouveaux personnages apparaissant au long du récit sont aussi très intéressants (Le Buveur d’Innonence) et j’ai été enchanté de revoir de « vieilles têtes » du premier tome.

   Et c’est bien là qu’on se rend compte de l’excellence de Maxime Chattam : la maîtrise de son histoire. Qu’il s’agisse de l’univers, du récit et de ses rebondissements ou même des personnages rencontrés, rien n’est laissé au hasard. Tout est somptueusement distillé et on se prends vite au jeu de la découverte. Cela rends le roman extrêmement addictif car on a qu’une envie : tourner les pages et en savoir plus sur ces étranges secrets. Pourtant, là où l’auteur pourrait jouer la carte du suspense à très longue durée (c’est à dire faire patienter plusieurs tomes avant de révéler certains mystères), ici les éléments s’enchaînent assez rapidement, apportant des parts de réponses satisfaisantes et faisant grandement avancer le récit. Je ne me suis donc jamais ennuyé. Le rythme est donc assez soutenu pour un livre du genre et très vite de nouvelles questions se posent, renouvelant à chaque fois l’intérêt pour l’univers crée. Assurément un des points forts de cette saga, malgré des influences Potteresques que je continue de ressentir.

   En conclusion, ce second tome de Autre-monde m’a offert un très bon moment de lecture et est un coup de cœur. Confirmant le très gros potentiel de la saga, Chattam développe et renforce l’incroyable univers qu’il a inventé. Le sentiment d’exploration et de toujours découvrir de nouveaux éléments est vraiment bien retranscrit et absolument grisant. L’intrigue, plus sombre, gagne en profondeur et sait évoluer rapidement, de manière qu’on ne s’ennuie jamais. La résolution d’un mystère en entraînant un autre, Malronce est extrêmement addictif et les pages défilent à toute allure. Une seule envie à la fin de ce tome : connaître la fin de ce premier cycle en lisant le troisième tome : Au cœur du monde.

Ma note : 18/20

Publicités

2 réflexions au sujet de « [Chronique] Autre-monde, tome 2 : Malronce de Maxime Chattam »

  1. Ping : [Chronique] Autre-monde, tome 3 : le coeur de la Terre de Maxime Chattam | Pouvoir des mots

  2. C’est un tome encore super, comme tu dis Maxime Chattam maîtrise bien l’univers qu’il a crée. J’ai eu un gros coup de coeur pour la forêt, elle reste mon lieu favori dans tous les endroits imaginés et réinventés. Par contre, l’auteur laisse des mystères en suspens quand même notamment les scarabées… rien que pour exemple.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s